Définition Quand y penser ?


Définition

Une céphalée secondaire est due à une pathologie, une anomalie ou un traumatisme identifiable qui, s’il est traité, amène la disparition de la céphalée.

Céphalée secondairePar exemple, une céphalée secondaire peut être due à :

  1. un traumatisme crânien,
  2. une affection vasculaire cérébrale telle qu’un accident vasculaire cérébral, une hémorragie ou une malformation…
  3. une tumeur,
  4. une hypotension du liquide céphalorachidien,
  5. la prise d’un médicament ou d’un produit toxique,
  6. une infection (méningite…),
  7. des troubles de l’homéostasie (hypertension, dialyse, hypoxie, anémie, fièvre...),
  8. une anomalie des structures faciales ou crâniennes (sinusite, glaucome),
  9. des troubles psychiatriques (dépression, troubles de panique…).

 


Parmer de sa migraine avec son médecinQuand y penser ?

Il faut évoquer une céphalée secondaire devant :

  1. toute céphalée d’apparition brutale récente,
  2. toute céphalée d’installation progressive sur quelques jours, semaines ou mois,
  3. une céphalée « ancienne » dont les caractéristiques sont modifiées et inhabituelles.

Il faut alors consulter rapidement.