La migraine : un nouveau facteur de risque cardiovasculaire !

Mar 31, 2018 par

La migraine est la première cause de céphalées chroniques et touche environ 15 % de la population mondiale, en particulier les femmes. Le lien entre certains types de migraines et des accidents cardiovasculaires est connu, mais les mécanismes restent à élucider. Une récente étude, publiée dans la revue scientifique British Medical Journal, apporte de nouveaux éclairages sur les relations entre migraine et risque cardiovasculaire.

migraine risque cardiovasculaire

Migraine et risque cardiovasculaire

Le lien entre la migraine et les accidents cardiovasculaires a été suggéré par plusieurs études. En effet, la migraine avec aura est associée à un risque accru d’accident vasculaire cérébral.

Les mécanismes physiopathologiques régissant le lien entre la migraine et ces accidents cardiovasculaires restaient à explorer, même si plusieurs hypothèses avaient pu être avancées (facteurs génétiques, processus inflammatoire, risque cardiovasculaire plus élevé, dysfonction vasculaire). De plus, les relations entre les autres types de migraines et les autres accidents cardiovasculaires restaient à déterminer.

La migraine : un facteur de risque cardiovasculaire ?!

Afin de mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le lien entre migraine et accidents cardiovasculaires, une nouvelle étude a été récemment menée. Elle visait à évaluer chez les patients migraineux le risque des accidents suivants :

L’étude a été menée entre 1995 et 2013 sur une cohorte danoise de 51 032 personnes atteintes de migraines, comparée à un groupe témoin de 510 320 personnes non migraineuses. L’âge moyen au moment du diagnostic était de 35 ans et 71 % de la cohorte était féminine. Les facteurs classiques de risque cardiovasculaire ont également été examinés (diabète, obésité, troubles lipidiques, hypertension artérielle), de même que d’autres pathologies susceptibles d’affecter le risque cardiovasculaire (problèmes de valves cardiaques, insuffisance rénale, maladies hépatiques, cancers, alcoolisme, bronchite chronique, pathologies thyroïdiennes).

Des mesures de prévention spécifiques

Après 19 années de suivi des personnes migraineuses, les résultats de l’étude indiquent que la migraine était associée positivement à plusieurs accidents cardiovasculaires :

  • L’infarctus du myocarde (risque multiplié par 1,49) ;
  • L’accident vasculaire cérébral (AVC) (risque multiplié par 1,94 pour les AVC hémorragiques et 2,26 pour les AVC ischémiques) ;
  • La thromboembolie veineuse (risque multiplié par 1,59) ;
  • La fibrillation atriale (risque multiplié par 1,25).

En revanche, aucune association n’a pu être mise en évidence entre la migraine et les maladies artérielles périphériques ou l’insuffisance cardiaque.

Dans cette étude, au cours de l’année qui suit le diagnostic de migraine, le risque d’AVC est multiplié par 8 et le risque d’infarctus du myocarde, de thromboembolie veineuse ou de fibrillation atriale est doublé. Néanmoins, si le risque est maximal à la première année, il perdure sur le long terme. L’augmentation du risque cardiovasculaire chez les patients migraineux est majorée pour deux catégories de personnes :

  • Les patients souffrant de migraines avec aura ;
  • Les femmes.

Compte-tenu de ces nouveaux résultats, des études complémentaires sont nécessaires pour comprendre les mécanismes reliant la migraine aux différents accidents cardiovasculaires. Même si le risque absolu d’accident cardiovasculaire reste faible, des mesures de prévention spécifiques pourraient être élaborées pour réduire le risque cardiovasculaire chez les patients migraineux. D’ici là, une attention particulière doit être portée sur les autres facteurs de risque cardiovasculaire (tabagisme, hypertension artérielle, cholestérol, …), et ce dès le diagnostic de la maladie migraineuse.

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Migraine and risk of cardiovascular diseases: Danish population based matched cohort study. Adelborg, K. and al. 2018. BMJ. 360:k96.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.