Quel est l’effet de la perte de poids sur les migraines ?

Jul 18, 2019 par

La perte de poids chez les personnes en surpoids ou obèses peut-elle contribuer à réduire la fréquence et l’intensité des migraines ? Cette question a fait l’objet de deux présentations distinctes lors d’un récent congrès d’endocrinologie aux USA. Santé Sur le Net vous en dévoile les principaux résultats.

Une personne ayant la migraine

Migraine et perte de poids

Les migraines, surtout lorsque les crises sont fréquentes et intenses, altèrent la qualité de vie des personnes concernées. Face à ce problème, les alternatives thérapeutiques efficaces restent encore peu nombreuses.

Le poids corporel chez les personnes atteintes d’obésité joue-t-il un rôle dans la fréquence et la sévérité des crises migraineuses ? Pour répondre à cette question, des chercheurs ont analysé les données de 10 études regroupant au total 473 patients. Ils ont comparé la fréquence et l’intensité des migraines avec la perte de poids induite, soit par un changement de comportement, soit par une chirurgie bariatrique.

Le poids diminue, les migraines régressent

Cette méta-analyse a permis aux chercheurs de parvenir aux conclusions suivantes. La perte de poids était significativement associée à la diminution de :

  • La fréquence des migraines ;
  • L’intensité des douleurs ;
  • L’incapacité induite par la crise migraineuse ;
  • La durée de la crise.

Si la perte de poids semble agir positivement sur la crise migraineuse, aucune corrélation n’a été mise en évidence entre le degré d’amélioration des migraines, le poids initial des patients et la quantité de poids perdue. En revanche, l’effet positif de la perte de poids était similaire qu’elle ait été induite par un changement de comportement ou par une chirurgie de l’obésité.

Perdre du poids pour réduire les migraines

Par ailleurs, les mécanismes expliquant le lien entre migraines et perte de poids restent encore à préciser. Les chercheurs évoquent plusieurs hypothèses, parmi lesquelles :

  • Un impact sur l’état inflammatoire chronique associé à l’obésité ;
  • Un effet sur les adipocytokines (substances produites par le tissu graisseux et impliquées dans le métabolisme des glucides et des lipides) ;
  • Une diminution des pathologies associées à l’obésité ;
  • Un effet sur les facteurs de risque comportementaux et psychologiques de la migraine.

Cette méta-analyse, même si elle a été effectuée à partir d’un nombre réduit d’études cliniques et de patients, va dans le sens d’un effet positif de la perte de poids sur le nombre et l’intensité des crises migraineuses. Cet effet se confirme à la fois chez les adultes et chez les enfants. Un argument de plus pour perdre du poids en cas d’obésité !

Estelle B. / Docteur en Pharmacie

– Effects of Bariatric and Non-Bariatric Weight Loss on Migraine Headache in Obesity. ABSTRACTSONLINE. Consulté le 16 juillet 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.