Un inhalateur pour traiter naturellement la migraine ophtalmique ?

Nov 15, 2018 par

La migraine ophtalmique représente environ 20 % de la totalité des migraines. Et s’il était possible de réduire le traitement médicamenteux voire de l’arrêter complètement ? C’est ce que suggère une récente étude pilote qui a mis en évidence les propriétés antimigraineuses d’un nouvel inhalateur capable de modifier la composition de l’air que nous respirons.

migraine-ophtalmique

Qu’est ce que la migraine ophtalmique ?

La migraine ophtalmique (ou migraine avec aura) désigne un phénomène neurologique et non une maladie oculaire. Cette pathologie se caractérise par des manifestations oculaires précédant la crise douloureuse, telles que :

  • l’apparition de « mouches » noires ou points lumineux devant les yeux
  • l’apparition d’un écran noir qui divise par deux le champ de vision

Ces troubles sont liés à une réaction en chaîne débutant par la contraction des vaisseaux du cerveau, qui empêche le sang de fournir le cerveau en oxygène de façon suffisante et dont la cause est encore à ce jour mal identifiée. Après quelques minutes de contraction, les vaisseaux se dilatent provoquant finalement l’apparition des maux de tête. Sans traitement efficace, la crise peut durer quelques heures voire plusieurs jours.

À savoir ! Les manifestations visuelles apparaissent dans 90 % des migraines avec aura. Les auras dites « sensitives » (fourmillements ou picotements des bras et de la bouche) et les auras « aphasiques » (troubles du langage type difficulté à trouver ses mots) étant plus rares.

Dans ce contexte, une équipe de scientifiques a étudié les effets d’un petit inhalateur, capable d’augmenter le volume des vaisseaux sanguins approvisionnant le cerveau, sur la survenue des migraines ophtalmiques.

Les propriétés antimigraineuses d’un nouvel inhalateur

Pour mener à bien cette étude pilote publiée dans le journal scientifique Cephalalgia, les scientifiques ont développé un dispositif inhalateur :

« Nous utilisons l’oxygène et le dioxyde de carbone, qui sont les molécules naturelles de l’organisme, pour mobiliser les propres défenses du patient contre les attaques migraineuses. L’inhalateur augmente le volume des vaisseaux sanguins qui fournissent le cerveau en oxygène jusqu’à 70% et stoppe ainsi la réaction en chaîne destructrice », décrit l’un des auteurs de l’étude.

Les scientifiques ont ensuite recruté 11 patients souffrant de migraines ophtalmiques (avec aura) et présentant soit des troubles visuels soit des troubles sensoriels avant la survenue des maux de tête douloureux afin de tester les effets du dispositif inhalateur sur la survenue de leurs migraines.

Les résultats de l’utilisation de l’inhalateur ont été les suivants :

  • soulagement de la douleur augmenté de façon significative à chaque utilisation de l’inhalateur
  • Effet ressenti dès la 1ere fois pour 45% des patients
  • Effet ressenti dès la 2nde fois pour 78% des patients

« L’étude montre des effets physiologiques très significatifs au sein de l’organisme », déclare l’un des auteurs de l’étude, ajoutant que l’effet du traitement démarre après quelques secondes.

Cette étude pilote s’étant focalisée sur la migraine ophtalmique et ayant intégré seulement 11 volontaires, l’équipe de scientifiques projette de conduire un essai clinique à plus grande échelle afin d’étudier les effets de l’inhalateur sur les migraines sans aura et la migraine chronique.

Déborah L., Docteur en Pharmacie

– Migraine can be treated without medicine, pilot study finds. Science Daily. Consulté le 4 octobre 2018.
Deborah L.
Pharmacienne.
Spécialisée dans les domaines de la santé, de la nutrition et de la cosmétologie.
Passionnée par l'écriture, elle sait allier la rigueur scientifique à la beauté de notre langue.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.