Les piments, capables de déclencher de violents maux de tête

Feb 25, 2020 par

Le principal symptôme de la migraine est la céphalée, c’est-à-dire le mal de tête. Il existe différents types de céphalées, dont la céphalée en coup de tonnerre.

Migraine et céphalées en coup de tonnerre

La céphalée en coup de tonnerre est un mal de tête explosif, aigu, sévère, immédiatement d’intensité maximale. Plusieurs causes peuvent expliquer la survenue d’une céphalée en coup de tonnerre, parmi lesquelles une hémorragie méningée (hémorragie sous-arachnoïdienne). Un bilan médical exhaustif est donc indispensable face à ce type de céphalée, pour éliminer toute cause grave nécessitant une prise en charge en urgence. D’autres céphalées en coup de tonnerre sont mineures, et peuvent se produire dans des circonstances particulières, comme les quintes de toux, les rapports sexuels ou l’exercice physique.

Le traitement de la céphalée en coup de tonnerre dépend étroitement de sa cause. En l’absence de cause grave, des médicaments antalgiques sont généralement prescrits.

Une céphalée en coup de tonnerre liée à un vasospasme

Parfois, il est très difficile de retrouver la cause d’une céphalée en coup de tonnerre. Une équipe de médecins a rapporté en 2018 le cas d’un patient de 34 ans admis dans un service d’urgences souffrant d’un mal de tête présentant tous les signes d’une céphalée en coup de tonnerre.

Le patient, sans antécédents médicaux significatifs, a successivement présenté les symptômes suivants :

  • Des efforts de vomissements ;
  • Une douleur intense au cou et à la tête ;
  • Des céphalées à coup de tonnerre intenses et brèves (quelques secondes) pendant plusieurs jours.

Les tests neurologiques réalisés à l’hôpital se sont révélés négatifs. En revanche, une angiographie a mis en évidence un rétrécissement de plusieurs artères consécutif à un vasospasme. Les médecins ont alors imputé les céphalées à coup de tonnerre à un syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible (SVCR).

Les piments, déclencheurs de céphalées à coup de tonnerre

Mais se posait encore la question de l’origine du syndrome de vasoconstriction cérébrale réversible. En interrogeant le patient, il a déclaré avoir participé juste avant son hospitalisation à un concours de mangeurs de piments forts. Au cours de ce concours, il avait consommé un piment fort, appelé « Carolina Reaper ».

Ce cas est ainsi le premier cas décrit où des céphalées à coup de tonnerre sont liées à la consommation de piments forts. Des médecins avaient auparavant rapporté que l’ingestion de poivre de Cayenne pouvait entraîner :

Ces nouvelles données allongent ainsi la liste des causes possibles des céphalées à coup de tonnerre. L’ingestion récente de piments doit être recherchée et prise en compte.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Les céphalées en coup de tonnerre. UNIVERSITE DE TOULOUSE. Consulté le 23 février 2020.
– An unusual case of thunderclap headache after eating the hottest pepper in the world – “The Carolina Reaper”. BMJ. Consulté le 23 février 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.