Prévenir la migraine chez l’enfant serait inefficace

Mar 20, 2020 par

La migraine ne touche pas uniquement les adultes. Elle est fréquente chez les enfants, et son incidence tend à augmenter avec l’âge. Pourtant, la plupart des études scientifiques publiées sur la migraine relatent des données obtenues seulement chez l’adulte. Une récente revue de littérature vient de compiler les données disponibles sur la prévention de la crise migraineuse chez l’enfant et l’adolescent.

migraine-pediatrique

La migraine chez l’enfant et l’adolescent

Si la migraine a fait l’objet d’un nombre considérable d’études scientifiques, une grande majorité des données disponibles concernent uniquement les adultes. Alors que les migraines peuvent être fréquentes chez l’enfant et l’adolescent, des chercheurs ont compilé l’ensemble des données disponibles pour réaliser une revue systématique de littérature et une méta-analyse en réseau. L’objectif était d’évaluer l’efficacité de la prévention de la crise migraineuse grâce à un traitement médicamenteux.

Au total, ils ont analysé les données de 23 essais cliniques randomisés, ayant évalué l’intérêt de traitements médicamenteux préventifs de la migraine épisodique chez l’enfant et l’adolescent âgé de moins de 18 ans. Le nombre total d’enfants et d’adolescents suivis dans ces études était de 2 217.

Différentes classes médicamenteuses testées

Dans cette vingtaine d’études, différents types de traitements ont été évalués, notamment :

  • Des médicaments antiépileptiques ;
  • Des médicaments antidépresseurs ;
  • Des inhibiteurs des canaux calciques ;
  • Des médicaments antihypertenseurs ;
  • Des compléments alimentaires.

Pour chaque traitement, le médicament était testé sur moins de 100 enfants ou adolescents, ce qui atténue la représentativité des résultats.

A l’issue de la méta-analyse en réseau, les chercheurs ont observé un effet légèrement significatif sur la prévention des crises migraineuses de la migraine épisodique pour seulement deux médicaments :

Une prophylaxie de la migraine inefficace chez l’enfant

Par ailleurs, d’autres traitements ont montré un effet sur l’incidence des crises migraineuses, mais avec une différence non significative par rapport au placebo :

  • Le L-5-hydroxytryptophane, un précurseur de la sérotonine, commercialisé sous forme de complément alimentaire ;
  • La flunarizine.

L’analyse des données montre que l’utilisation de différentes classes médicamenteuses pour prévenir les crises migraineuses, chez les enfants ou les adolescents atteints de migraine épisodique, n’a, soit aucun effet, soit au mieux un effet modeste. Il apparaît donc inutile d’instaurer une prise en charge médicamenteuse prophylactique chez ces jeunes sujets migraineux.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Efficacy, Safety, and Acceptability of Pharmacologic Treatments for Pediatric Migraine Prophylaxis A Systematic Review and Network Meta-analysis. NCBI. Consulté le 10 mars 2020.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.