L’ubrogepant, efficace contre la crise aiguë de migraine

Dec 23, 2019 par

La migraine affecte la qualité de vie de tous les patients qui y sont confrontés, surtout pour ceux qui présentent plusieurs crises migraineuses tous les mois. Les recherches sont actives dans le monde pour développer de nouvelles thérapies efficaces pour soulager la crise migraineuse. Parmi les candidats médicaments les plus prometteurs, figure l’ubrogepant.

migraine-ubrogepant

L’ubrogepant testé contre placebo dans la crise de migraine

Actuellement, différentes thérapies antimigraineuses sont en développement en Europe et dans le monde, parmi lesquelles :

  • Des dispositifs médicaux, comme des dispositifs de neurostimulation ;
  • De nouveaux médicaments.

Parmi les nouveaux médicaments testés, l’ubrogepant vient de faire l’objet d’une étude multicentrique de phase 3. Cette étude clinique a porté sur 1 686 adultes, âgés de 18 à 75 ans et répondant aux critères d’inclusion suivants :

  • Avoir reçu un diagnostic de migraine avant l’âge de 50 ans ;
  • Présenter entre 2 et 8 crises migraineuses par mois, avec ou sans aura, depuis au moins 3 mois.

Les participants ont été aléatoirement répartis en trois groupes :

  • Un groupe traité avec une prise de 25 mg d’ubrogepant dans les 4 heures suivant le début d’une crise modérée à intense ;
  • Un groupe traité avec une prise de 50 mg d’ubrogepant ;
  • Un groupe traité avec un placebo.

Une efficacité supérieure au placebo deux heures après la prise

Au total, sur les 1 686 participants (90 % de femmes), 1 465 ont reçu de l’ubrogepant. Au moment de la prise du médicament ou du placebo, les participants qualifiaient la crise migraineuse de modérée pour 59 % des sujets et de sévère pour 41 % des sujets. En dehors de la douleur migraineuse, les principaux symptômes rapportés étaient :

  • La photophobie (90 %) ;
  • La photophonophobie (81 %) ;
  • Les nausées (64 %).

Deux heures après la prise de l’ubrogepant ou du placebo, la disparition de la douleur a été notée pour 21,8 % des patients traités par l’ubrogepant 50 mg, 20,7 % pour l’ubrogepant 25 mg et 14,3 % pour le placebo. Parallèlement, les autres symptômes avaient disparu respectivement pour 38,9 %, 34,1 % et 27,4 % des patients des trois groupes. Enfin, respectivement 16,4 %, 20,5 % et 25,7 % des patients ont pris un traitement de secours de la crise, après la prise.

Un développement clinique qui se poursuit

L’utilisation de médicaments de secours (prise d’un médicament disponible contre la crise migraineuse) était significativement supérieure dans le groupe placebo. Les résultats montrent une efficacité significativement supérieure de l’ubrogepant par rapport au placebo pour soulager :

  • La douleur migraineuse ;
  • Les autres symptômes liés à la migraine.

L’efficacité de l’ubrogepant, quelle que soit la dose, se montrait maximale entre 3 et 8 heures après la dose initiale.

Sur le plan de la tolérance, la fréquence des effets indésirables était similaire dans les trois groupes, aux environs de 10 % des patients. Les effets secondaires les plus rapportés étaient les nausées et les vertiges, dans les 48 heures après la prise.

Cette étude clinique de phase 3 confirme l’intérêt thérapeutique de l’ubrogepant dans le traitement de la crise migraineuse, le médicament alliant une efficacité supérieure au placebo et une tolérance satisfaisante. D’autres essais sont en cours pour évaluer l’impact d’administrations répétées et l’efficacité de l’ubrogepant face à des crises plus légères.

Estelle B., Docteur en Pharmacie

– Effect of Ubrogepant vs Placebo on Pain and the Most Bothersome Associated Symptom in the Acute Treatment of Migraine: The ACHIEVE II Randomized Clinical Trial. jamanetwork. Consulté le 18 décembre 2019.
Estelle B.
Pharmacienne
Spécialiste de l'information médicale et de l'éducation thérapeutique du patient.
Passionnée par les domaines de la santé et de l'environnement marin.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.